La vie est un voyage ... fait de choix !

Pirogues, village de pêcheurs de Djifer, Sénégal

 

 

Comme la proue de ces pirogues, il faut parfois savoir aller de l'avant !

 

Il faut parfois prendre le temps de se poser et de réfléchir, de comprendre qui l'on est, qui l'on est devenu et ce que l'on veut vraiment !

 

C'est pourquoi cette année 2016 commence par une prise de décision.

Cette décision, prise après de longues discussions avec Flo, a donc été de quitter le Sénégal avant l'heure. Au départ convaincue que je resterais jusqu'à la fin de mon contrat, soit 2 ans, j'ai vu ces derniers temps mes envies changer. 

Cette expérience de volontariat est exceptionnelle, elle m'apporte chaque jour énormément à la fois humainement et professionnellement. Cependant à l'aube de mes 30 ans et après deux ans à l'étranger, j'ai envie d'autre chose. Envie de stabilité à la fois professionnelle, personnelle mais aussi de couple. Envie de commencer enfin à construire des projets et à avancer dans la vie. Ma sensibilité ira toujours vers le domaine de la solidarité, du développement et j'espère pouvoir continuer à m’épanouir dans ce domaine tout en revenant pourquoi pas ponctuellement sur le terrain.

Une chose est sûre ma soif de découvertes, de voyages, de rencontres avec l'Autre n'est pas tarie. Les envies de voyages continueront d'exister et j'espère bien pouvoir les assouvir. 

En attendant, il me reste 4 mois à passer au Sénégal, 4 mois que j'espère pouvoir mettre à profit de projets non-encore réalisés, de visites non-accomplies.

 

France Volontaires

Côté mission, je ne remets rien en cause ; tout se passe toujours bien. Pour ce début d'année les activités ont été : élaboration des calendriers et cartes de vœux, réunion à l'Ambassade de France des différents communicants des institutions françaises, refonte de notre lettre d'information, plusieurs réunions à l'Espace Volontariats, notamment avec de nouveaux volontaires, élaboration du plan d'action annuel. J'étais également la semaine dernière à Tambacounda dans l'objectif de préparer un atelier d'information et de promotion du volontariat que nous organisons fin février. L'objectif a été de rencontrer les acteurs administratifs et de la société civile œuvrant pour le développement afin de leur présenter nos missions. Nous leurs exposerons lors de l'atelier les possibilités d'accueil d'un volontaire. Nous souhaitons à terme développer le volontariat dans cette zone du Sénégal parfois un peu oubliée. Voici quelques photos prises à Tamba :

Sine saloum

Pour un weekend de retrouvailles, rien de tel qu'un petit séjour sur les îles du Sine Saloum, ma région préférée au Sénégal. La douceur de vivre, la beauté des lieux, la gentillesse de gens, tout vous invite à la détente et au repos. 

Le delta du Saloum est classé au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 2011 en tant que Réserve mondiale de la biosphère. Ce delta est un dédale de canaux, de bolongs et bancs de sable qui abritent une mangrove exceptionnelle. C'est également un site ornithologique impressionnant, réunissant plus de 200 espèces d'oiseaux. 

Mar Lodj, Sénégal
Sine Saloum, Sénégal
Village de ^pêcheurs, Djifer, Sénégal

Au programme de ces 4 jours : farniente le long des cours d'eau, balade en pirogue, pique-nique de poisson grillé sur une île, visite du village de pêcheurs de Djifer, baignade, visite de l'île aux coquillages de Fadiouth.

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Rico (lundi, 15 février 2016 09:59)

    Trop cool, profite à fond de tes derniers mois !
    PS : Tu as sorti tes plus belles boucles d'oreilles de babos ;)

  • #2

    Poun (lundi, 15 février 2016 13:45)

    Profond respect pour ce ressenti. Ton livre d' aventures va bientôt tourner une page. Mais une page "pleine" de dévouement et de profit dans cette association " France volontaires " que tu as choisie. Dans quelques mois, tu auras laisser ton empreinte faîte de rencontres, de dialogues et de travail mutuel. Je suis certain que, comme au Cambodge, le " Partir " sera douloureux. Qu'importe ! n'est ce pas le plus important de laisser un travail qu'on a aimé avec le sentiment qu'il a bien été fait. Avec du recul, je mesure l'étendue de ton investissement pour nourrir et aider le Sénégal. Bravo, nous sommes fiers de toi !
    Cette page donc se tourne mais le chapitre n'est pas clos. Il y a temps de choses à faire et à écrire encore......