Journée du Volontariat Français et week-end dans le Saloum

 

 

Instituée par le Ministère français des Affaires Etrangères en 2010, la Journée du Volontariat Français est célébrée au mois d'octobre partout dans le monde où France Volontaires est présente.

5ème édition au Sénégal, sa préparation fut le gros challenge de ces derniers mois !

Depuis 2010, la Journée du Volontariat Français (JVF) avait toujours eu lieu à l'Institut Français de Dakar, plutôt sous la forme d'une journée portes-ouvertes accessible aux acteurs du volontariat et autres, avec des stands d'info, une tombola, un concert, etc. 
Cette année pour la 1ère fois, nous avons décidé de l'organiser en dehors de Dakar. Il nous a été demandé par le Ministère de faire une journée en lien avec la COP21, conférence des Nations-Unies sur les changements climatiques qui se tiendra à Paris dans quelques semaines. Nous avons alors choisi la ville de Kaolack. Ville carrefour du Sénégal, elle subit sa réputation de ville poubelle depuis des années ; elle est même souvent appelée Kradolack. Pourtant elle n'est pas plus sale qu'une autre et de nombreuses initiatives voient petit à petit le jour pour améliorer l'environnement et le cadre de vie de cette ville.

 

Qui dit événement délocalisé, dit donc beaucoup plus de logistiques à prévoir mais nous nous sommes lancés ce défi.

Dès juin, nous prenons des rendez-vous à Kaolack afin de trouver le lieu de l'événement et de rencontrer les autorités locales et éventuels partenaires (Mairie, Préfecture, Gouvernance, presse, etc) pour faire connaitre l'événement.

Il nous a tout de suite semblé logique de le faire à l'Alliance française de Kaolack, qui accueille des volontaires depuis quelques années et est un réel partenaire de France Volontaires. L'équipe a été emballée par l'accueil de cette journée. La question était alors ensuite de savoir quelles activités nous pouvions organiser et comment mobiliser les acteurs divers et variés. Le point fort a été le soutien dès le départ de l'Ambassade de France et de deux sponsors ce qui nous assurait les fonds nécessaires à la réalisation de l'événement.

 

Cette journée est un moment de rencontre entre les volontaires et les associations, un moment de mise en réseau, mais c'est aussi avant tout une journée pour faire reconnaître et promouvoir le volontariat français à l'international. Il est donc important que les autorités françaises et sénégalaises soient présentes. Nous avons alors voulu élaborer un programme qui allie à la fois temps officiels et moments plus conviviaux :

- le mercredi 7 octobre, grande veillée culturelle à l'Alliance avec plusieurs groupes sénégalais

- le jeudi 8 octobre : cérémonie officielle d'ouverture avec les allocutions des officiels

- suite de la cérémonie : sketch théâtral de sensibilisation à la protection de environnement, qui a été traité avec beaucoup d'humour par une troupe de Kaolack

- vernissage de notre exposition photos et cocktail

- conférence - débat sur le thème de l'engagement du Sénégal pour la lutte contre le réchauffement climatique

- déjeuner tous ensemble dans un petit resto très convivial du coin

- activité de reboisement dans la cours d'une école primaire.

 

Nous avons logé tous les volontaires et associations dans deux hôtels de la ville, ce qui a permis à tout le monde d'être présent sur les 2 jours et de profiter de moments officieux entre nous.

©Maurine Tric
©Maurine Tric

 

Je me suis beaucoup occupée du montage de l'exposition photos intitulée 'Regards sur l'environnement'. Elle a été montée grâce à la mission que j'ai pu faire en août à travers le pays avec Maurine Tric, photographe.

De plus, nous avons diffusé lors de la conférence, le film tourné et monté lors de cette même mission. Découvrez le film ici : 'Environnement et développement durable au Sénégal, la parole aux acteurs du volontariat' !

Au final, la mobilisation a été forte : environ 300 personnes à la veillée culturelle, avec de nombreux habitants de Kaolack, et environ 200 personnes à la JVF : plus de 55 volontaires, plus de 35 associations et ONGs, toutes les autorités locales, l'Ambassade de France dont notamment Monsieur l'Ambassadeur de France au Sénégal, la presse était très présente aussi.

L'initiative de délocaliser cet événement a vraiment été salué et nous a donné une bonne visibilité dans cette région.

 

Au niveau personnel et professionnel, l'organisation et la préparation de cet événement m'a vraiment beaucoup apporté. J'ai été mobilisé non-stop depuis août sur divers aspects : événementiel (coordination de tout l'événement et des activités en lien avec de nombreux partenaires), logistique (gestion de l'hébergement et de la restauration pour plus de 80 personnes sur les 2 jours, logistique technique le jour J), relations presse (communiqué et dossier de presse, gestion des interviews le jour J, passage radio), relations publiques, communication (affiches, flyers, banderoles, goodies, actu web), montage d'une exposition, etc...

Je sors enrichie de ces mois de travail assez intensifs. 


 

 

Suite à la JVF, rien de tel qu'un petit week-end entre volontaires dans les îles du Saloum pour décompresser. Une grosse vingtaine de volontaires est restée pour ces trois jours, cela nous a permis de faire d'autant plus connaissance et de profiter de moments sympas avec ceux qui sont d'habitude loin. Nous nous sommes retrouvés en pleine nature, dans un cadre superbe et calme. Rando dans la mangrove, balade en pirogue, canoë, jeux, pétanque ont rythmé le weekend. 

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Poun (lundi, 19 octobre 2015 21:11)

    Comme vos empreintes dans la Mangrove, vous venez toi et tes amis volontaires de tracer le sillon de votre engagement pour une planète plus propre. Que tout ce travail fourni trouve un écho et permette durablement de faire prendre conscience à vos amis Sénégalais de continuer à oeuvrer dans ce sens.
    Bravo ! Une grande admiration pour votre équipe !
    A très bientôt pour en parler de vive voix. Bisous

  • #2

    Japply (mercredi, 15 juin 2016 19:58)

    Quelle chance d'avoir l'opportunité de vivre un volontariat de ce type. Profitez-en bien !